Awaïna


Lieu Ressource Unique


Révélez le Pouvoir de votre Ecologie Intérieure


Actualités

Lettre Ouverte à Mon Hiver Menstruel

 

L'hiver Menstruel

 

Par sa définition même, la vie est cyclique ; et le cycle est la vie. Rien n'est linaire, rien n'est statique et immobile, sauf la mort…

 

Alors je décide de me reconnecter à la vie qui me traverse, et je décide par là aussi, de me relier à mon cycle menstruel. Je suis une femme, et pendant environ 35 années, une fluctuation d'hormones va me traverser de mois en mois, pour créer la vie, si je le désire.

 

Depuis des millénaires, l'Humain a tenté de contrôler le vivant, il a ainsi voulu rendre linéaire, stable toutes choses ; car en effet, comment contrôler le mouvement ? L'immobilité, elle, est facile a contenir…

 

Depuis des millénaires, l'Humain c'est ainsi enfermé dans sa propre prison… Ironie du sort, vous ne trouvez pas ?!?

 

Je fais partie de ces femmes et ces hommes qui crois en un autre monde, un monde vivant, harmonieux, sans case, sans « prison dorée » ; un monde où l'on aurait la liberté de se laisser aller au mouvement de la vie, un monde où l'on pourrait surfer sur les vagues des cycles du vivant.

 

Cycles des saisons, cycles de la lune, cycles des menstrues, cycles des âges et des générations, cycles des fêtes et des célébrations, cycles de vies…

 

Je crois sincèrement au plus profond de moi en un nouveau paradigme ! Et ce n'est pas ma tête qui guide cela, mais bien les entrailles de mon corps...

 

Voilà, entre autre, pourquoi je sais, je sens qu'il est essentiel aujourd'hui de se (re)connecter à la puissance de son propre corps.

 

En tant que femme, je peux être relier à mon corps grâce à mon cycle menstruel, et c'est assez facile car il est bien repérable. Au passage, les hommes aussi sont cycliques, mais sur une période journalière. J'écrirais prochainement un article sur ce sujet.

 

Le cycle menstruel féminin connaît schématiquement 4 phases, je dis bien schématiquement, car en réalité, notre cycle est composé de 5 phases, et oui, j'ai bien dis 5 phases : soit les 4 phases distinctes que sont la période menstruelle, pré-ovulatoire, puis ovulatoire, et enfin pré-menstruelle ; la 5ème phase, elle, représente les phases de transition entre chacun de ces périodes. Cette 5ème phase est vraiment importante à prendre en compte et elle est une clé pour réellement être dans la fluidité de son cycle ! Au risque sinon de se prendre des portes, pour pas dire des mûrs (!) à chaque changement de phases. Je vous en parlerais plus longuement dans un article qui sera dédié à ce thème.

 

Donc revenons à nos 4 phases, et attardons nous sur la phase menstruelle, qui est un temps que j'apprécie particulièrement car cette période est comme un bulle de coton au sein de chaque mois. Pendant mes menstrues, je vis l'hiver dans mon corps. A l'intérieur, ma température est plus basse, moins adaptable, car mon corps est occupé à évacuer mes règles et je vis une chute hormonale ; je me sens plus fatiguée, plus sensible au contact physique ainsi qu'aux paroles extérieures, ma concentration est moins évidente. Il y a comme une sorte de mouvement qui me tire à l'intérieur de ma grotte corporelle. Et si je ferme les yeux, que j'oublie tout le quotidien… mmh… il y fait bon, j'ai envie de rester là, en silence…

 

Allez-y testez, et dites moi ce que vous sentez...

 

J'affectionne aussi cette phase car elle est souvent mal aimée des femmes, jeunes et moins jeunes, parfois même elle est inexistante car des contraceptifs chimiques l'a bloque… Quel dommage...

 

Aujourd'hui, j'ai envie de célébrer cette période, de lui rendre toute sa valeur ; et vous savez pourquoi ? Et bien tout simplement car nous sommes au mois de novembre, c'est l'hiver dehors, les premières gelées sont là, on se cache dans nos épais manteaux, et les odeurs de cheminées se font sentir. Et moi, actuellement en phase d'hiver menstruel, je n'ai pas respecté le besoin interne de mon corps à ralentir. J'ai été prise par quelques travaux et obligations extérieures, et arrivée en fin de menstrues, je n'ai d'autre choix que de m'arrêter ; tous les signes sont là : vertiges, étourdissements, tensions dans le bassin, trous de mémoire, difficultés à trouver mes mots, manque de patience, envie de fermer les yeux et dormir… Et vous savez pourquoi ? Simplement parce qu'en arrivant dans mon hiver, je n'ai pas su, pas pu ralentir, pas pu m'autoriser un petit espace temps de pause, d'arrêt, de soupir, pour que revienne ensuite l'inspir… Alors l'hiver dans l'hiver… La vie m'oblige, me guide vers un ralentissement, pour me respecter, respecter les énergies qui me traversent. Il n'y a pas de jour sans nuit, pas d'inspir sans expir…

 

Mon métier-passion en ShiatsuThérapie se base, quasi-uniquement, sur cette vision : la clé est dans le Yin ! La santé, la vie, la réussite, la fluidité et le bonheur nous sont accessibles, si et uniquement si, nous nous autorisons, nous traversons en conscience ces périodes Yin. Tristesse, déprime, fatigue, menstrues, maladies, sommeil, silence… autant d'espace temps pour nous poser, pour nous lover tout au fond, telle une graine, qui contient en elle toutes les informations pétillantes de la vie, enfouie au cœur de la Terre.

 

Alors ne faites pas comme moi aujourd'hui, n'attendez pas que votre corps hurle l'arrêt, simplement, soyez à l'écoute, une fois par mois, de ce que votre corps vous chuchote : une courte sieste, un rdv ou deux en moins, une copine qui prend une heure les enfants, un bain chaud, une pause silencieuse, se lever un peu plus tard, se coucher plus tôt… Car vous savez que derrière le printemps pré-ovulatoire pointe son nez, et vous avez bien envie d'en profiter ! Alors laissez la graine bien au chaud quand c'est le moment, après il sera trop tard, et il faudra attendre le prochain cycle. Et si de cycle en cycle, nous ne respectons pas chaque période, que se passe-t-il pour la graine ? Elle ne poussera pas, elle pourrira sous terre, la pousse sera toute frêle, les fleurs seront timides, les fruits ne sortiront pas... Et que se passe-t-il pour nous ? Nous nous épuisons, nous tombons plus facilement malade, nous sommes moins créatives, nous réduisons notre espérance de vie en bonne santé, nous vieillissons prématurément, nos règles sont de plus en plus douloureuses et désagréables à vivre… Ainsi de suite...

 

Comme des poupées russes, un cycle dans un cycle, l'importance de la pause fait d'autant plus résonance quand l'hiver est là, au dehors… Sachez que si vous avez habituellement des difficultés à ralentir, il faudra vraiment mettre les bouchées doubles au cours de la saison hivernale, sauf si vous décidez, en conscience désormais (!), de puiser dans vos réserves… A vous de voir ce que vous voulez récolter aux prochaines saisons cycliques…

 

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas ;-)

 

Si ces sujets t'intéressent, sachez que j'accompagne les femmes à comprendre et à réguler leurs cycles menstruels, avec la formation Cycle Complice© ; et les hommes et femmes à se reconnecter aux cycles de la Nature. Rendez-vous sur www.rayonner-femme.com pour télécharger une mise en pratique autour d'une relaxation guidée à chaque nouvelle lune.

 

Prenez soin de vous avant tout ;-)

Le changement du monde commence par soi

Chaleureusement

 

 

Fanny * Femme-Guide *


 

Vous êtes une entreprise, une structure, une association, un groupe?

Vous êtes intéressés par mon approche et mes enseignements ?

 

Contactez nous pour une prestation personnalisée.

Découvrez ici, les structures partenaires qui nous ont fait confiance.


Membre de :